norme automatisation portail

La norme européenne EN 13241-1


La convention européenne stipule que les portails doivent être conformes à la norme NF EN 13241-1. Aussi, ces menuiseries doivent être équipés convenablement afin d’assurer la sécurité des utilisateurs. Les règlements portent sur les portails, la motorisation, l’entretien ainsi que la maintenance. Ainsi, un carnet de suivi est fourni avec la menuiserie. Pour être sûr que le portail réponde aux exigences préétablies, il suffit de vérifier le label CE. Ce logo est estampillé sur la menuiserie.

Comment sécuriser un portail ?

Plusieurs accessoires chartés pour portail permettent de prévenir les accidents comme l’écrasement, le pincement, le coincement ou encore le cisaillement. Aussi, le système dénommé « palpeuse » a été mis au point afin d’éviter que les incidents comme un bras coincé contre le poteau de maintien. Quant aux cellules photoélectriques, elles actionnent l’arrêt de l’ouverture et de la fermeture du portail automatique en cas d’obstacle. Un feu clignotant s’avère également indispensable. Ce dispositif s’allume dès que la menuiserie est en mouvement. Autrement, il est nécessaire de prévoir une batterie de secours pour alimenter le système en cas de coupure d’électricité. L’éclairage est aussi primordial au niveau du portail. D’ailleurs, le faisceau lumineux doit couvrir la zone de débattement. En outre, un miroir est indispensable lors des manœuvres.

Les coûts des accessoires de sécurité

Le budget à prévoir pour sécuriser convenablement le portail varie en fonction des accessoires réglementés choisis. Aussi, pour un feu clignotant, il faut compter en moyenne 50 Euros. Pour l’achat de cellules photoélectriques, il est nécessaire de débourser 50 Euros voire 200 Euros. Autrement, un dispositif de déverrouillage extérieur est proposé entre 25 et 50 Euros. Quant à la batterie de secours, elle coûte entre 50 à 100 Euros. Le prix du miroir varie entre 30 et 200 Euros.